Isolation thermique/ Résistance au feu

 Les couvertures et murs en métal pré-laqué présentent des atouts décisifs pour répondre aux évolutions de la réglementation thermique.

Les systèmes de toiture et murs pré-laqués respectent les réglementations de la RT 2012. Cette norme qui entre en vigueur en 2012, réglemente la construction des bâtiments consommant au maximum 50 Kwh/m2/an contre 80 à 130 Kwh/m2/an aujourdhui.

Les panneaux pré-laqués incombustibles répondent aux éxigences en ce qui concerne la résistance au feu, ainsi que pour l'isolation acoustique et thermique. Ce matériau peut être appliqué en tant que séparation, paroi coupe-feu, pare-flamme et plafond à l'intérieur des maisons, mais aussi en tant que paroi extérieure.

Résistance au feu selon EN 15501-2 Réaction au feu selon EN 13501-1 A2s1d0

 Photovoltaïque

  Les bacs de couverture métalliques revêtus de films photovoltaïques laminés souples qui épousent la forme de la toiture et produisent de l'électricité même par ensoleillement diffus. Leur surface auto-nettoyante résiste aux intempéries et leur fonctionnnement n'est pas affecté par des températures élevées.

 Ventilation

  Les parois des maisons sont sur-isolées et l'étanchéité à l'air parfaitement réalisée pour qu'elle puisse assurer un renouvellement sanitaire confortable , mais sans avoir d'impact sur les consommations de chauffage. Les systèmes de ventilation à double flux représentent cette première évolution,ils remplacent la ventilation naturelle par tirage thermique.Le rendement de l'échangeur de chaleur est déterminant, les technologies actuelles permettent de récupérer 90% de la chaleur de l'air extrait. Au lieu d'insuffler de l'air à température extérieure, l'air pénêtre dans la maison à 15 °c. La mise en oeuvre permet de réduire considérablement les besoins de chauffage.
  Cette ventilation couplée à l'inertie thermique permet un exellent confort en été en réduisant les surchauffes estivales et en pratiquant la surventilation . Ce puits provençal ou puits canadien connecté sur l'arrivée d'air neuf de la VMC double flux permet de préchauffer cet air en saison froide et de le rafraîchir en saison chaude car la temperature du sol est de moins en moins variable à profondeur croissante (en pratique 1,5 ou 2 m, la variation annuelle n'est plus que de 2 à 6 °c par rapport à la température de l'air.  

RETOUR